Abstract

Analyse: Le 7 février 1992, à Maastricht (Pays-Bas), les Etats membres de la Communauté européenne ont adopté le Traité sur l'Union européenne prévoyant, notamment, la mise en place d'une union économique et monétaire.
Or, l'UEM impliquant l'élaboration d'une politique monétaire commune exigeant elle-même, à terme, le remplacement de l'ensemble des monnaies communautaires par une monnaie unique, l'Ecu - créé en 1978 pour les besoins spécifiques du Système monétaire européen - est précisément annoncé par le Traité de Maastricht comme la future monnaie unique de l'Union européenne.
La présente thèse consiste à analyser comment, d'une simple unité de compte en apparence, on pourrait ainsi aboutir à la mise en place d'une monnaie européenne à part entière.
Divisée en trois chapitres consacrés respectivement au contexte institutionnel de l'Ecu, à ses fondements juridiques et à ses perspectives d'évolution, elle insiste, ce faisant, sur la prise en compte nécessaire des théories juridiques de la monnaie.

Details

Actions