Abstract

Le plan de cet ouvrage est guidé par l'étude des trois manifestations de l'autonomie du PCY et de leur évolution. Suivant la chronologie, il examine donc d'abord l'alignement antérieur à 1941 du PCY sur les décisions du Komintern, puis l'amorce d'autonomisation avec l'abandon par le PCY de "la stratégie de deux étapes", et enfin la rupture dans la stratégie de formation du nouvel Etat yougoslave
L'autonomie que le PCY est parvenue à obtenir résulte d'une stratégie purement politique, et ne peut s'expliquer que par le désir de conquête du pouvoir du PCY et de ses dirigeants. Elle semble ainsi plutôt confirmer la thèse du primat du politique sur l'histoire sociale ou économique dans la révolution et les régimes communistes, et infirmer celle d'un développement linéaire et continu de l'histoire

Details

Actions