Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

La société contemporaine que certains observateurs qualifient de "post-moderne" a profondément modifié à la fois les liens sociaux et les rapports que l'individu tisse avec l'univers symbolique. Les pathologies liées à la souffrance humaine pourraient être examinées à la lumière des mutations profondes qui caractérisent les sociétés inscrites dans le processus de mondialisation économique. Deux facteurs semblent avoir une influence déterminante: la dépossession de la parole politique et l'absence de rattachement des individus à un univers symbolique producteur de sens. La crise économique (chômage, exclusion, précarité, etc.) ne serait donc pas la cause principale de la souffrance, comme le montrent des recherches récentes dans ce domaine.

Details

Actions