Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Il y a cinq ans s’est constitué, sous le parrainage d’Amartya Sen, un collectif de 300 chercheurs en sciences sociales issus du monde entier, le PIPS, Panel international sur le progrès social, visant à développer des solutions pluridisciplinaires et non partisanes pour répondre aux enjeux majeurs auxquels doivent aujourd’hui faire face nos sociétés. Marc Fleurbaey et Marie-Laure Salles-Djelic, qui font partie de ce collectif et ont activement participé à la publication de ses premières réflexions et préconisations, présentent dans ce forum la vision des perspectives de progrès social pour le XXI e siècle qui ont été identifiées par le PIPS. Ils décrivent les principales réformes institutionnelles qui leur paraissent les plus prometteuses pour faire face aux défis actuels, ciblant cinq chantiers majeurs : 1) dépasser les idéologies du XXe siècle ; 2) réformer l’économie de marché pour la remettre au service de l’être humain ; 3) transformer l’entreprise pour en faire un vecteur de progrès plutôt que d’extraction et d’exploitation ; 4) réformer l’État pour dépasser sa fonction protectrice et le mettre au service de l’émancipation de chacun ; 5) réformer la vie politique pour approfondir la démocratie. Et pour mener à bien ces chantiers, ils identifient un certain nombre d’acteurs moteurs du progrès social.

Details

Actions