La protection des investissements en temps de conflits armés et de troubles internes: apports normatifs des régimes de droit international humanitaire, droit international des droits de l'homme et droit de la responsabilité internationale

La protection des investissements est une question cruciale lorsque surviennent des violences sur un territoire, et dont l’intérêt académique connaît une certaine résurgence depuis les événements du « Printemps arabe ». Alors que ce sujet comporte divers et multiples aspects, cette thèse porte essentiellement sur les interactions normatives entre les différents régimes juridiques, s’agissant de la réglementation des biens des investisseurs dans un contexte de conflits armés ou de troubles internes. Le droit international des investissements qui apparaît comme en étant le régime « spécial », se voit disputer en effet disputer sa prééminence par d’autres corpus juridiques. Ce sont selon les circonstances le droit international humanitaire, le droit international des droits de l’homme et le droit de la responsabilité internationale. En clair, la problématique de cette thèse consiste à s’interroger sur l’importance de ces branches-ci pour la protection des investissements, en temps de conflits armés et de troubles internes. Il apparaît en somme que le droit international des investissements présente des limites normatives et il convient de ce fait de recourir aux autres régimes juridiques suscités pour combler ses lacunes. Protecting investments is a critical issue in case of armed conflicts and other violent situations and has seen renewed academic interest since the « Arab Spring ». While the subject is complex and multifaceted, this thesis discusses the normative interactions that exist between the various branches of international law as they relate to the question of investments in situations of violence. International investment law, which appears to be the "special" regime, is in fact contending with other regulations from different bodies of law in times of armed conflict and internal disturbances. Depending on the circumstances, these bodies could be international humanitarian law, international human rights law or international responsibility law. More precisely, the problem statement of this thesis is to question the importance of the coordination of these branches, to protect the property of investors in times of armed conflicts and internal disturbances. It appears that international investment law has normative limits. Therefore, it becomes necessary to defer to the other aforementioned legal regimes to fill the gap.


Publication infos:
Genève, Institut de hautes études internationales et du développement, 2019
Publication year:
2019
Number of pages:
371 p.
PhD Director(s):
Directeur de thèse : Professeur Vincent Chetail
Call number:
HEITH 1295

Note: The status of this file is: restricted


 Record created 2019-02-14, last modified 2019-09-30

Fulltext:
Download fulltext
PDF

Rate this document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Not yet reviewed)