Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Cet article analyse les politiques sexuelles élaborées par les orientalistes français.e.s et celles déployées par les nationalistes modernistes iraniens au 19e siècle. Il repose sur une analyse de leurs productions scientifiques et littéraires et il restitue également leurs trajectoires sociales et intellectuelles. Une première partie interroge la construction des savoirs sur l'Iran au 19e siècle, et montre notamment l'effacement du rôle des élites iraniennes dans la constitution des savoirs orientalistes français au 19e siècle. Elle montre aussi le processus d'orientalisation du genre, à travers le trope du harem. Une deuxième partie explore les rhétoriques articulant l'enjeu de la modernisation de l'Iran à des politiques sexuelles ciblant de façon privilégiée les femmes, et conduisant à la formulation d'un hétéronationalisme au tournant du 20e siècle.

Details

Actions