Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Cet article s'intéresse à la pertinence du financement public de l'enseignement supérieur au regard de son efficacité en terme d'équité d'accès à la mobilité internationale. Il propose une réflexion issue d'une analyse secondaire des données suisses, et plus particulièrement genevoises, à l'épreuve du modèle de chèque-étude. Après avoir replacé la question de la pertinence d'un financement public de l'enseignement supérieur dans un contexte d'internationalisation, nous nous intéressons à sa légitimité économique ainsi qu'à ses modalités. Nous décrivons ensuite le modèle de chèque-étude et questionnons sa pertinence en terme d'équité d'accès à l'enseignement supérieur.

Details

Actions