Abstract

La thèse se compose de trois essais distincts liés par le fil rouge de la République Sociale Italienne (RSI). Le thème général est l'attitude des puissances occidentales à l'égard de la république mussolinienne sponsorisée par Hitler et mise en place par les fascistes républicains et les nazis dans la partie de la Péninsule qu'ils contrôlaient - et qui allait se rétrécir comme peau de chagrin au fur et à mesure de l'avancée alliée. Le premier essai porte sur la position des autorités anglo-américaines (au sens large de l'expression), le deuxième sur certains journalistes et intellectuels anglais et américains, le troisième sur le traitement réservé aux prisonniers de guerre relevant d'un titre ou un autre de la RSI

Details

Actions