Abstract

Ce travail d'anthropologie religieuse étudie les pratiques des habitants d'un quartier défavorisé, Paranagua-mirim, près de Joinville au Brésil. Il considère la fréquentation simultanée des multiples dénominations (plus de 60), qui peuplent cet espace social, de "butinage religieux", c'est-à-dire comme une manière de produire du sens, mais aussi des relations sociales. Il s'agit d'une étude minutieuse du "terrain", des styles d'architecture religieuse, de différentes formes de servics qui y sont célébrés et des raisons pour lesquelles les "fidèles" multiplient leurs allégeances, en quête de la prospérité, de la santé, d'un emploi et de tout autre désir dont ils espèrent la réalisation en échange de leurs prières. Cette recherche est fondée sur de nombreux entretiens approfondis avec les gens du lieu. Elle permet de comprendre le Brésil d'aujourd'hui, loin des stéréotypes convenus, et renouvelle le débat contemporain sur le "renouveau religieux" en le remplaçant dans le contexte des pratiques sociales

Details

Actions