Abstract

A en croire Nicholas Georgescu-Roegen, les réflexions générales sur les conditions du développement durable qui caractérisent la seconde partie de son oeuvre scientifique proviennent essentiellement de deux sources la "Thermodynamique" et la "Roumanie". La première est à mettre en relation avec la civilisation thermo-industrielle qu'elle éclaire théoriquement et, en raison de sa plus grande généralité, avec les sociétés agraires tant modernes que traditionnelles. La seconde présente des caractéristiques exemplaires pour les études du développement, que ce soit les minéra-logiques de la production industrielle ou les bio-logiques de la production agricole. Il s'ensuit, et c'est précisément notre thèse, que le principal problème économique de la Roumanie d'aujourd'hui - centré de nouveau sur les ressources naturelles - ne peut trouver de solutions que dans l'histoire de ce pays lue et interprétée à partir de la perspective bioéconomique, ce cadre théorique nouveau qui est aujourd'hui associé au nom de Nicholas Georgescu-Roegen

Details

Actions