Abstract

Les festivals internationaux de films sont-ils des enjeux géopolitiques? Ils apparaissent tout d'abord comme vecteurs des politiques nationales. Après une discussion historiographique et comparative de la diplomatie culturelle, le cas d'étude s'intéresse à l'action culturelle française vis-à-vis de ses anciennes colonies africaines. Interlocuteurs principaux de cette politique, soutenue par l'Union Européenne et la Francophonie, les cinéastes africains développent des stratégies coordonnées. Il apparaît donc que les festivals de films permettent une forme d'expression politique internationale. L'arme culturelle demeure néanmoins un instrument au service des Etats dans leur volonté d'influence sur la scène internationale. En effet, les partenariats avec les réalisateurs africains s'inscrivent dans le cadre de la bataille française en faveur de la diversité culturelle. Les festivals se révèlent comme des champs de manoeuvre pour des compétitions qui dépassent le cadre cinématographique

Details

Actions