Circulation des savoirs et développement industriel: observation de réseaux d'ingénieurs dans une entreprise "high-tech" indonésienne

La circulation des savoirs devient aujourd'hui un enjeu primordial pour les pays en cours d'industrialisation. Durant plusieurs décennies, l'Indonésie a suivi une statégie de développement industriel basée sur les transferts de savoirs et de technologie. Cette thèse se propose d'analyser la façon dont les acteurs sociaux au coeur de cette stratégie organisent leur espace social pour faire circuler des savoirs. En sociologie ou en anthropologie sociale, la méthode de l'analyse par réseaux permet de regarder un espace social sous l'angle du "maillage" de liens entre acteurs. Pour réaliser ce type d'analyse, cette recherche doctorale prend comme étude cas l'une des dix entreprises stratégiques nationales de l'époque Suharto: "PT Industri Telekomunikasi Indonesia (PT INTI)". Les acteurs sociaux observés sont des ingénieurs, figures emblématiques du volontarisme industriel indonésien. Les exemples de l'Indonésie et de PT INTI nourrissent également une réflexion plus large sur les "sociétés du savoir"


Publication infos:
Genève, Institut universitaire d'études du développement, 2005
Publication year:
2005
Number of pages:
XII, 437 p.
PhD Director(s):
Directeur de thèse: Professeur Jean-Luc Maurer
Keywords:
Call number:
IUEDTH 14



 Record created 2011-06-03, last modified 2018-01-28


Rate this document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Not yet reviewed)