Abstract

"La voie vers Oslo : gouvernants, sociétés civiles et début de résolution du conflit israélo-arabe, 1987-1993" traite de la manière dont s'est mis en place le contexte qui a rendu possible les accords d'Oslo (1993) entre Israéliens et Palestiniens. Le travail aborde successivement l'impact de l'Intifada, les mutations du système international (en particulier la fin de la guerre froide), la reconfiguration du système régional avec la guerre du Koweït et les initiatives diplomatiques américaines subséquentes, ainsi que les évolutions au sein des sociétés palestinienne et israélienne. Notant l'insertion du conflit israélo-arabe dans le rapport entre sociétés civiles et gouvernants, cette thèse examine les raisons pour lesquelles, alors que l'on s'était accommodé jusque-là du maintien du conflit qui participait à la régulation des jeux de pouvoir, une tentative de résolution diplomatique impliquant des concessions réciproques a soudain paru impérative aux acteurs impliqués

Details

Actions