Abstract

Après une introduction présentant les enjeux de la délimitation maritime sur la côte atlantique africaine, un chapitre préliminaire est consacré à la clarification du droit positif de la délimitation maritime: pour aboutir à une solution équitable, il convient de tracer, à titre provisoire, une ligne d'équidistance susceptible d'être ajustée (ou même écartée) au profit d'une autre méthode ou d'une combinaison de méthodes, en raison de l'existence de circonstances pertinentes au cas d'espèce
La première partie a trait à la pratique de la détermination des frontières sur la côte considérée. Sont ainsi étudiés la fréquence et le mode de la délimitation maritime, les méthodes employées ainsi que la portée des frontières maritimes
La deuxième partie est consacrée à l'établissement des frontières maritimes encore indéterminées sur la côte considérée. Sur la base du droit positif et des usages observés dans la région sont ainsi proposées des frontières maritimes virtuelles

Details

Actions