Abstract

L'objectif de cette thèse est d'aborder avec un angle nouveau les leitmotivs idéologiques à la base des politiques préconisées par la Commission au cours des trois phases de développement qui ont marqué le passage de la CEE à l'UE en tentant de répondre à plusieurs questions fondamentales : En quoi l'Europe a-t-elle des besoins et des intérêts qui lui sont spécifiques ? Jusqu'où s'étend-elle ? Est-ce un simple concept géographique ou un phénomène culturel et idéologique qui transcende les continents ? L'identité européenne est-elle une construction artificielle, fabriquée au profit d'événements internationaux dramatiques ou correspond-elle à une véritable substance idéologique et politique commune, particulière au vieux continent ? L'identité européenne est ainsi traitée dans ses manifestations les plus concrètes par le biais des politiques et programmes que les commissaires proposèrent et défendirent de la naissance de la CEE en janvier 1958 à la signature du traité d'Amsterdam en octobre 1997

Details

Actions