Abstract

La thèse étudie l'idée d'une force militaire permanente recrutée directement par l'Organisation des Nations Unies (ONU) tant d'un point de vue historique que politique et juridique. Dans un premier chapitre sont présentées les origines de l'idée, avant la création de l'ONU, dans la Charte, et en lien avec la crise de Palestine et de la Guerre de Corée. Le deuxième chapitre montre les réapparitions et métamorphoses de l'idée pendant la Guerre Froide, en lien avec les crises de sécurité internationale, le développement du maintien de la paix et les efforts de désarmement. La deuxième partie présente les propositions de force après la fin de la Guerre Froide, et analyse aussi bien les arguments en faveur de l'idée que les objections. Par le biais du caractère controversé et toujours non résolu du débat, son mises en évidence les contradictions inhérentes de l'action militaire d'une organisation internationale partagée entre Idéalisme et Réalisme

Details

Actions