La bonne foi en droit international public: contribution à l'étude des principes généraux de droit

Cette thèse se propose d'analyser les forces profondes ou idées fondamentales du droit, qui se manifestent dans l'ensemble de ses phénomènes particuliers. Elle considère sous cet angle, pour le droit international, la nature et la manière d'opérer des principes généraux de droit. L'un des plus importants d'entre eux, la bonne foi, fait ensuite l'objet d'approfondissements. D'abord, la bonne foi est considérée dans ses relations avec d'autres notions, extra-juridiques (morales) ou juridiques (équité ; pacta sund servanda). Ensuite ces contenus juridiques sont serrés de plus près : la bonne foi comme fait psychologique ; la bonne foi comme principe de droit, protégeant soit la confiance légitime, soit certains intérêts sociaux fondamentaux à travers la finalité des normes (interdiction de l'abus de droit). Dans le livree II, l'ensemble des grandes branches du droit international public est passé au crible pour déterminer l'opération positive de la bonne foi au sens des contenus indiqués


Publication infos:
Genève, Institut universitaire de hautes études internationales, 1999
Publication year:
1999
Number of pages:
XXVIII, 678 p.
PhD Director(s):
Directeur de thèse: Professeur Georges Abi-Saab
Call number:
HEITH 593
341 HEIA 16714



 Record created 2011-06-03, last modified 2019-09-30


Rate this document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Not yet reviewed)