Abstract

L'étude est concentrée sur le rôle du facteur humain dans la débâcle de la France en mai 1940
La préparation de l'armée française pendant la Drôle de Guerre a été analysée à la lumière de sources pas ou peu exploitées jusqu'alors : archives de l'Armée, du procès de Riom, journaux de front
Grâce à des outils récemment développés par les services sanitaires d'armées occidentales, constatation a pu être faite que le management des mobilisés est allé dans le sens inverse d'une amélioration de l'aptitude des hommes au combat
- atteinte à la cohésion du groupe du fait de fluctuations importantes
- défaut d'entraînement aux armes
- type de commandement
- conditions d'existence extrêmement rigoureuses
- épuisement psychique dû à l'attente et à l'incertitude
ont contribué à affaiblir le potentiel des mobilisés et peuvent être pris en compte comme facteur explicatif de l'Etrange Défaite

Details

Actions