Abstract

L'arbitrage commercial international a connu aujourd'hui un succès sans précédent historique. Ce succès est essentiellement dû à l'amélioration des rapports entre le juge étatique et le juge-arbitre

La consécration et le respect à l'échelle internationale du principe de l'autonomie de l'arbitrage constituent la base de cette amélioration

Etant une garantie de dernier ressort, le contrôle et l'intervention judiciaires étatiques doivent être maintenus au strict nécessaire

Pourtant comment mettre en valeur ce moyen de garde pour éviter ou restreindre les inconvénients causés par une interférence judiciaire trop fréquente, ceci reste encore à résoudre pour la plupart des pays

La France et la Suisse ont respectivement précédé dans les années 80-90 à moderniser leur législation en matière d'arbitrage. L'étude porte sur la convergence et la divergence des deux pays après leurs réformes législatives concernées

Details

Actions