Abstract

Extrait de la couverture : "Cet ouvrage fait le bilan d'une recherche internationale conduite durant sept ans dans sept pays différents : Argentine, Brésil, Cuba, Burkina Faso, Sénégal, Bulgarie, Roumanie. il a pour but de rendre compte des stratégies imaginées par des populations locales, tout particulièrement celles initiées par les femmes dans leurs quartiers, pour tenter de pallier les problèmes d'environnements urbains vécu au quotidien. La durée de cette recherche, plutôt inhabituelle en sciences sociales, est l'occassion de dresser un bilan sur les évènements qui l'ont caractérisée. Méthodologiquement tout d'abord avec des questionnements sur la problématique à l'origine du travail, sur la complexité d'une activité de recherche en réseau, sur la démarchge qualitative faisant appel à la recherche-action, sur le recours à une analyse de genre et à son rôle dans la prise de sonscience des problèmes, ou encore sur l'urgente nécessité pour les sciences sociales de travailler sur les défis de l'environnement. Bilan des acquis ensuite, en s'interrogeant sur ce que nous avons appris sur les terrains pour mieux comprende et gérer les transformations sociales. Nous mentionnons le renforcement des collaborations avec les autorités politiques de différents niveaux et jusqu'à celui de l'Etat, les traits culturels propres aux stratégies des mouvements de quartiers, la dimension initiatrice des identités (y compris masculine) dans l'élaboration de projets, le rôle incontournable de l'éducation populaire, l'application des règles de droit ou encore la nécessité de convaincre et de faire que les hommes puissent collaborer avec les femmes dans leurs entreprises, y compris celles liées au renforcement des leurs capacités et à la valorisation de leurs rôles et statuts."

Details

Actions